🛑🛑🛑🛑🛑🛑🛑🛑🛑🛑🛑🛑

Vos professionnels de santé en libéral ne bénéficient pas d’un régime spécial de retraite mais d’un régime AUTONOME et SOLIDAIRE.

Concrètement ça veut dire que l’état ne nous donne rien et n’y participe pas (par contre il prend pour donner aux autres caisses).

Ça veut dire aussi que nous sommes gérés par des gens qui exercent la même profession que nous, qui sont donc au plus proche de la réalité de notre quotidien.

La réforme des retraites n’exige pas de nous de nous retirer nos avantages, on n’en a pas.

90 jours de carence avant dédommagement en cas de maladie, cotisations à l’URSSAF sans avoir droit au chômage, pas de congés payés … C’est pas tout à fait juste quand même. Mais nous l’avons choisi en connaissance de cause. Nous payons donc tous des assurances santé pour avoir le droit d’être soignés.

La réforme des retraites exige de nous de payer le double de nos cotisations actuelles sans possibilité d’augmenter nos tarifs si on est conventionnés par la Sécu.CONCRÈTEMENT POUR NOUS : fermeture des cabinets de soin en libéral, partir en salariat avec très peu de postes mal payés, changer de voie.

CONCRÈTEMENT POUR VOUS : terminé l’accès aux soins en cabinets de ville. Soit il n’y aura plus de soignants, tout simplement. Soit nous serons déconventionnés, ça veut dire actes qui seront plus chers et pas remboursés. Médecine et soins pour les riches quoi, les autres peuvent crever la gueule ouverte.Orthophonistes, kinés, infirmiers, ergothérapeutes, psychologues, podologues, psychomotriciens, médecins, orthoptistes… Les avocats étant exactement dans le même bateau, ça veut dire fini l’accès aux soins et fini l’accès au droit.Merci d’être allés jusque là et de partager l’information parce que vous êtes absolument TOUS concernés, pour vous ou pour un proche.Aidez-nous à pouvoir continuer de travailler et donc de vous soigner.(Copié Collé)