Observatoire de la sécurité des infirmiers

Les actes de violence envers les infirmiers quel que soit leur mode d’exercice ne sont pas comptabilisés spécifiquement par les pouvoirs publics. Pour pouvoir attirer l’attention sur les agressions inacceptables car portées à l’encontre de professionnels de santé assurant une mission de service public, l’Ordre doit pouvoir disposer de statistiques fiables.

Si vous avez été victime d’une agression dans le cadre de votre exercice professionnel, faites le nou savoir au moyen du formulaire de déclaration à adresser à votre conseil (inter) départemental de l’ordre des infirmiers (voir adresse postale ou mail ici)

Grâce à ce formulaire vous pouvez demander si vous le souhaitez un soutien ou une assistance de la part du Conseil départemental de l’Ordre.

Pour connaitre vos droits après une agression :

Téléchager la fiche “quels sont vos droits ? que faire en cas d’agression ?” de l’Ordre. Vous y trouverez des conseils juridiques précieux. Le conseil départemental ou interdépartemental auquel vous êtes inscrit(e) peut s’associer à votre plainte en se constituant partie civile à vos cotés.

Nous conseillons le dépôt systématique d’une plainte, même en cas d’agression verbale ou d’atteinte aux biens : les insultes et menaces aux professionnels de santé constituent un délit pénal. Les agressions contre des professionnels de santé sont plus sévérement condamnées par le code pénal. C’est en déposant plainte qu’on réduira ces agressions.

Source: ONI