Les Instituts de formation en soins infirmiers (IFSI) s’alignent sur le dispositif universitaire. Et les élèves, désormais inscrits administrativement à la faculté, vont pouvoir bénéficier de tous les avantages liés à leur nouveau statut étudiant.

Des profils plus divers

Ghislaine Peres-Braux, responsable de l’IFSI des Hospices civils de Lyon, voit en ce changement l’opportunité de renforcer « l’attractivité de notre filière et le dialogue avec le lycée ».

En supprimant le concours, c’est aussi le coût des classes préparatoires que vont économiser les jeunes. Des profils plus divers pourraient ainsi accéder à la formation. Les candidats déjà engagés dans ce type de cursus cette année verront cet aspect pris en compte lors de l’analyse de leur dossier.

En pratique, le profil du futur bachelier (avec lettre de motivation et CV), sur Parcoursup, sera examiné par le regroupement des IFSI. La commission prendra en compte « les notes obtenues dans les différentes disciplines et l’avis émis par le lycée », reprend Ghislaine Peres-Braux.

Des épreuves resteront toutefois en place pour la formation continue (aide-soignante et puéricultrice avec trois ans d’expérience, passerelle pour les étudiants en paramédical et médecine…).

Source: le progrès.fr

Obtenez Outlook pour iOS